www.athle.fr
Accueil
stade porte normande vernon athlétisme
Actualités
Antoine Nabialek : «c’est notre fierté familiale » !
Commentez cette actualité
27 Février 2015 - GRARD DAVID
Antoine Nabialek : «c’est notre fierté familiale » !

-          Comment te sentais – tu à l’approche du championnat, ta confiance était – elle au top ?

Antoine Nabialek : Pas vraiment, j’avais beaucoup de doutes parce que mes deux compétitions précédentes n’étaient vraiment pas terribles. Beaucoup de travail a été abattu depuis mi-août, notamment sur la préparation physique et je n’étais pas prêt car c’était deux compétitions de réglages. 10 jours avant les France, je finis un entrainement et il était tellement en dessous de mes espérances que j’ai dit à mon frère que je n’irai pas aux championnats parce que je n’étais pas assez fort. Le lundi d’après avec l’allégement du programme, mes performances avaient augmenté de 5 mètres environ. 

 

-          Raconte un peu ton concours des championnats de France, son déroulement, ton état d’esprit durant les différentes phases.

AN : J’étais très anxieux bien que la semaine d’entrainement précédant les championnats était excellente (record battu au 6 kg notamment). L’échauffement se déroule extrêmement bien avec des jets entre 63m et 64m ce qui me met plutôt en confiance. Pourtant, j’attaque le concours en avant - dernière position et je me sens sous pression au fur et à mesure que je vois les autres lancers. J’avais notamment très peur de faire des « essais » parce que mes deux compétitions précédentes se sont soldés par beaucoup de hors secteurs. J’attaque le concours du bon pied, je sens que le jet est bien et dans le secteur, environ 61m. Je prends la tête du concours et à ce moment-là dans ma tête, c’est le grand soulagement et je me relâche un peu trop, je me déconcentre. Mon principal concurrent, Aymeric Joseph, sort son record à plus de 62m et j’ai du mal à revenir dans le concours. Je ne panique pas pour autant et je me dis que je suis capable de faire une performance au vu de mon échauffement. Au 4ème jet, avant d’entrer dans le plateau, je me dis simplement « lâche toi, t’as bossé pour ça, ça doit payer ». Je vois mon jet partir à 63 mètres et d’ores et déjà, je sais qu’Aymeric aura du mal à revenir. Pour autant, je dis à mon frère « il faut que je fasse 65 mètres au prochain jet ». Je prends des risques au niveau technique mais malheureusement ça ne passe pas. Lorsque le dernier jet passe et que je vois qu’il n’est pas réussi, je regarde avec anxiété Aymeric lancer, je vois que son jet part mal et je dis à mon frère « On l’a fait ! ».

 

-          Justement, tu as fait le choix d’un nouvel entraîneur cette année, en la personne de ton frère Kévin, peux – tu nous en dire plus sur cette collaboration ?

AN : L’année dernière a été une année compliquée pour moi, bien que j’aie battu mon record. Au mois de Janvier, je sentais déjà que l’entraînement n’allait plus vraiment dans le bon sens à mon goût. L’arrivée de grands athlètes tel que A. Tavernier et Q. Bigot a précipité mon choix car je savais que forcément, mon ex-entraîneur allait s’impliquer plus avec ces athlètes qu’avec  les autres. Avant les championnats du monde en 2012, mon frère m’avait coaché pour 1 mois et cela m’avait beaucoup plu. Malheureusement, à l’époque, il n’avait pas le temps nécessaire pour m’entraîner. Cette année, il avait le temps et j’ai fait le choix de changer. C’était certes un risque car il n’a aucune expérience dans le métier, mais je me disais que je n’avais rien à perdre. Dès les premières semaines, c’était déjà un succès. Il était beaucoup plus présent avec moi à l’entraînement et me donnait des conseils aussi bien sur le plan du marteau mais aussi sur la préparation physique, la diététique, ou même l’approche mentale des compétitions. C’est une présence importante dans ma vie sportive car cela me motive à me dépasser. Même si je n’avais pas fait de performance pour les championnats, j’aurais été heureux parce que j’ai réalisé des choses au niveau musculation et préparation physique que je n’aurais jamais imaginées et c’est grâce à lui.

 

-          Plus généralement, entre ton frère lanceur et désormais entraîneur, ton papa athlète et accompagnateur de tous les instants et même ta sœur, la famille semble être au cœur de ta pratique, c’est important pour toi ?

AN : C’est très important. Depuis que je suis tout petit, mes parents me forcent à m’investir dans un sport. Mon père notamment a toujours été derrière moi. Quand j’étais jeune et que je ne voulais pas aller m’entraîner, il me disait « soit tu vas t’entraîner, soit on fait des devoirs ensemble ». Evidemment, je préférais aller m’entraîner. Le fait d’avoir une atmosphère sportive au sein de la famille est très importante. Personne, dans la famille, n’a une vision « loisir » du sport, on recherche toujours la performance et cela met une pression indirecte : on veut toujours être reconnu entre nous en allant chercher des performances plus fortes. C’est notre fierté familiale. Tout ça a été inspiré par mon père qui est un grand sportif à mes yeux et qui s’est toujours dépassé dans ce qu’il a fait. Je veux qu’il se dise en me voyant lancer « là, il a été cherché au plus profond de ses ressources » et qu’il soit fier de moi. Ses conseils sont toujours très utiles parce qu’il sait ce que c’est de s’entraîner dur et de s’investir dans le sport.

 

-          La suite c’est dans un premier temps le match international espoir avec la France à Lyon. Qu’en attends- tu ?

AN : Tout d’abord, je veux faire le meilleur pour l’équipe de France. C’est une grande fierté de revêtir le maillot français et je sais que c’est peut-être une des dernières fois alors je compte m’amuser au maximum. J’aimerais aussi battre mon record car cela correspondrait à ce que je produis à l’entraînement en ce moment.

 

-          En se projetant vers l’été, quels sont maintenant tes objectifs ? ce titre change- t-il quelque chose ?

AN : Au début de l’année, l’objectif principal que nous avons fixé avec Kevin était la qualification aux championnats d’Europe Espoirs. Evidemment, lorsque nous avons vu les minimas (71m), on s’est dit que ça allait être un peu compliqué. Néanmoins, on ne perd pas espoir et on se dit qu’en allant cherchant une performance autour des 67-68m, on aura notre mot à dire. Si je n’arrive pas à aller chercher la qualification aux Europe Espoirs, l’objectif sera de faire un podium aux championnats de France Elites.

Ce titre cet hiver ne change pas fondamentalement les choses, mais ça donne beaucoup de confiance pour la suite. On commence à voir les premiers résultats du travail que l’on a accompli depuis mi-août. 

 

-          Quelque chose à ajouter ?

AN : Même si je ne suis pas présent au stade de Vernon et que je ne reste jamais très longtemps aux compétitions, c’est toujours un plaisir de voir les gens du club se diriger vers moi pour me dire bonjour et me poser des questions. On se sent valorisé et je me sens bien ici. Je voulais donc remercier le club pour son attitude envers moi depuis que je suis arrivé, c’est aussi grâce à lui si j’en suis là aujourd’hui. 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
14/07 >
11/02 >
14/01 >
02/12 >
12/11 >
14/10 >
24/09 >
20/09 >
16/09 >
12/08 >
15/07 >
31/12 >
17/12 >
10/12 >
03/12 >
26/11 >
12/11 >
05/11 >
15/10 >
01/10 >
LABEL CLUB

Au titre de la campagne de 2014/2015, la Fédération Française d'Athlétisme sur la base de nombreux critères (performances, encadrement, ouverture sur l'extérieur, organisation d'événements - implication dans la vie fédérale et les services du club et son développement, ...) a accordé le niveau

4 ETOILES

au SPN Vernon sur une maximum de 6 et ceci parmi les 1500 clubs du territoire :

 

Les Espaces

MEETING DU 22 AOUT 2020

Horaires

 

 

CALENDRIER 2019-2020

septembre 2019 à avril 2020

AG 2019

L’assemblée générale du SPN Vernon athlétisme aura lieu cette année le samedi 28 septembre au CRJS de Vernon, situé rue Rabelin, à partir de 17h30. Ce sera l’occasion de revenir sur une saison riche en performances et en titres pour les sociétaires du SPN Vernon mais aussi en organisations de qualité.

RENTREE 2019

Toutes les informations dans le menu ACCUEIL à gauche

MEETING SPN 27 avril 2019

Horaires

DEPARTEMENTAUX CROSS 2018

Organisés à Vernon le dimanche 14 janvier 2018

Horaires

Parcours

 Bulletin pour marche nordique et course open

VERNON TOUT COURT 2017

RESULTATS

10 km

5 km

10 km marche 

 5 km marche

SOIRÉE 19 AVRIL

Horaires

FOULEES SAINT MARCEL

Vidéos et photos des courses

 

RESULTATS
2012 / 2013

Vernon

Mantes
Carrington

400 HAIES

L'analyse de la course de Valentine HUZE par la vidéo et par le texte !

Vidéo

Texte

RECORDS DU CLUB

La liste des records du clubs est à jour dans le menu à gauche avec les performances de la saison 2008-2009. Et vous trouverez ICI un commentaire général sur la saison.

FLASH PISTE

10''77 au 100 m vent régulier et 21''70 au 200 m vent favorable pour Miguel Makangu à Taverny samedi 30 mai. 31''19 au 200 m haies pour Marion Vandemoortele à Gisors.

CHAMPION DE FRANCE

Licenciée à la section de l'ESVE, Christophe BUQUET vient de décrocher une belle breloque en devenant champion de France des 100 km à Belvès. L'or était au rendez vous après 7 h 14' 12'' d'efforts. Après les titres de 2008 à la marche, les longues distances sont vraiment devenues une spécialité locale !

ENTRAINEMENTS

Dispositions pour les vacances de Pâques :

-éveils, poussins, benjamins : reprise le mercredi 6 mai. Prochaîne compétition le 8 mai (sauf éveils)

- minimes : entraînements le mardi 21 avril puis toute la deuxième semaine normalement.

FLASH PISTE

Jolis chronos pour Miguel MAKANGU sur la piste de ses exploits juniors ; 10''77 vent régulier sur 100 m et pour Mathieu VANDEWALLE dans le temple du demi fond en 4'04''52 sur 1500 m.

BONJOUR EMELINE

Décidement, les entraîneurs du SPN sont spécialisés dans la naissance des filles. Cette fois ci, c'est au tour de Léna et d'Olivier de vous présenter la jolie Emeline, arrivée le 20 avril 2008 à 4 h 02 avec de belles mensurations : 49 cm et 3,780 kg.

 

 

 

 

 

RESULTATS

Tous les classements des jeunes Vernonnais et Pacéens ci dessous et les résultats complets à gauche.

Carrington

Combinées

Bolbec

Saint André

Départementaux de cross Vernon

Les Andelys

Régionaux de cross Evreux

Finale régionale en salle jeune St André

 

SURVETEMENTS SPN

En vente au stade pour la modique somme de 30 euros !

100 x 400

Tous les chronos enregistrés le 15 septembre lors de la fête de l'athlétisme, ci dessous :

chronos

BEAU TRAVAIL AU 1er MAI

Plusieurs sorties ont agrémentés ce beau 1er mai sur de nombreuses routes. A Cergy, sur 10 km, Nicolas SAELEN fût le plus rapide en 35'22 et Fabrice GRAVE, Bertrand FUSS et Manuel MARTINS AMORIM ont réalisé leur deuxième performance classante parmi 913 classés !

Sur marathon, André LARRAS a à nouveau réalisé moins de 3 heures et Alain COSTILS est allé peaufiner sa préparation pour Paris - Colmar en participant au 50 km marche d'Hennequeville. Il a bouclé son parcours en 5 h 07' 23'' et on le suivra avec attention lors de la mythique épreuve du mois de juin.

 

REPORTAGE PHOTOS

La soirée lancers de Gaillon en plus de 80 photos dans la médiathèque.

 

BLOGS A PART

Internet, c'est notre site mais aussi des blogs qui fleurissent avec le printemps. Un peu de publicité donc pour Hugo COUPRIE qui commentent l'actualité du club à sa manière.

Des nouvelles de certains de nos pensionnaires du pôles espoir de Rouen mais aussi de ceux qui s'entraînent avec Nicolas DELAHAYE.

Romain en parrallèle de son site consacré au MARTEAU, donne des nouvelles de son petit groupe d'entraînement.

Toutes ces adresses sont à découvrir dans la rubrique des LIENS, dans le menu à gauche

Si vous aussi, vous communiquez sur la toîle pour partager votre passion de l'athlétisme, envoyez votre adresse à luc.vollard@wanadoo.fr

 

REPORTAGE PHOTOS

Petite mise à jour de la médiathèque mais gros bonheur avec nos sélectionnés minimes à Reims et la médaille d'Alain COSTILS en compagnie de Kora BOUFFLERT et Gilles BELLOIR (merci les Gillou pour ces images ...)

 

EN ROUTE VERS NICE

Bonne reprise pour Rémi LEFRANCOIS lors des critériums régionaux de lancers longs avec un jet à 54 m 10 le qualifiant pour la finale nationale de Nice en mars. Seule Romain MARCONNOT avait atteint ce niveau en 2002. Belle perf également pour Sylvie GALLEAZZI, 33m02 au disque, en bonne voie vers son record du club.

 

 

TELETHON

Vernon - Pont Audemer en 12 h 30 minutes, voilà la contribution d'Alain COSTILS au Téléthon 2006. Après la fournaise de Madagascar, il aura connu les frimas de la Normandie pour parcourir les 116,8 kilomètres comme en témoigne les photos prises lors de son passage à Louviers, à voir dans la médiathèque.

 

CARRINGTON

L'ouverture de la saison de cross en plus de 260 photos sur la MEDIATHEQUE !

A voir également, de nombreux clichés sur le site de Jacky COURTIN www.cb2000.fr et l'intégralité des nos résultats en cliquant ici

 

 

CASTRES EN IMAGES

A voir dans la Médiathèque, près de 200 photos de notre fabuleux week end Castrais : les champions de France en action !

 

 

 

EKIDEN

Bon comportement de nos différentes équipes d'EKIDEN lors du marathon SEINE-EURE qui se qualifient toutes pour les championnats de France. Les seniors réalisent 2 h 28', les vétérans 2h30' 41'' et les féminines, quelques mois après la qualif au France de cross, boucle ce marathon en relais en 3 h 09' 24''.

 

CHALLENGE POUCHET

Magnifique journée en ce dimanche 8 octobre sur le stade de Vernonnet qui accueillait la finale du challenge POUCHET. Quelques belles perfomances pour nos couleurs devraient nous permettre de décrocher la deuxième place du classement des clubs au titre du challenge Gaz de France, avec notamment les records personnels de Laure FUNTEN au 3000 m, Wassa KEITA à la hauteur et surtout Rémi LEFRANCOIS qui améliore son record départemental junior du javelot, propulsé dorénavant à 54m79

 

 

CHALLENGE TRIBU

38 vernonnais pour le démarrage de l'édition 2006/2007 du challenge Tribu ont pris la route du stade d'Evreux. A signaler la victoire en minimes filles de Malika FLORENTINE.

 

INSCRIPTIONS

Modalité d'inscriptions et horaires des d'entraînement sous la rubrique ACCUEIL AU SPNV, dans le menu à gauche ou avec le lien ci dessous

Attention, la séance du mercredi est finalement maintenue de 14 h 30 à 16 h 30

bulletin

 

28 HEURES DE ROUBAIX

Beaux débuts pour nos nouveaux adhérents, Alain COSTILS etJean Claude COURCY lors des 28 heures marche de ROUBAIX. Avec 207 kilomètres, Alain est 10ième et Jean Claude 20ième graçe à 182 kilomètres

 

1er club de l'Eure

Nous avons atteint les 500 points en juillet graçe aux dernières performances de Sylvie GALLEAZI au disque. Ceci nous permet d'être en tête des clubs du département pour la saison 2005/2006 et de finir 4ième au niveau de la ligue.

BRAVO A TOUS

 

BIENTOT 500 POINTS ...

... car David MONTAIGNE a marqué le 499ième avec 57''00 lors d'un 400 m disputé au stade Jean BOUIN à Paris.

 

LE SPN EN IMAGES

Nous n'avons pas chômé pendant le week end de Pentecôte ! La preuve en images dans la médiathèque avec près de 130 clichés pris à Gisors et au Havre

 

 

IL COURT, IL COURT

La récupération est primordial en athlétisme comme dans tout sport. Elle se pratique en général sur une distance plus longue que l'effort surtout pour les sprinters et le coureurs de demi fond court. Mais François MOUSSEL est un ultra runner, adepte des très longues distances ! Ainsi après les 100 km  de Belvès, un petit semi marathon à Perray en Yvelines puis un marathon comme qui rigole en 3h16'16'' à Chavagne en Paillers, haut lieu des amateurs de bitume, voilà le menu auto-prescrit. Et la suite ....

 

DEMI FOND A SAINT MAUR

C'est reparti pour le groupe demi fond avec les célèbres soirées de Saint Maur ! Premier déplacement dans l'est parisien mercredi dernier et un athlète classé de plus avec Tristan DRUET. Les résultats sont bien sûr dans la rubrique ad hoc. Au passage, notre record de points est d'ores et déjà battu ! En route pour les 500 et pourquoi pas une place dans le top 5 régional.

  

SOIREE LANCERS A GAILLON

Belle soirée de printemps à Gaillon le mercredi 13 avril avec 21 athlètes du club et des nouveaux points FFA engrangés. A signaler Sylvie GALLEAZI 27m65 au disque et Romain MARCONNOT 46m59 au marteau. Les interclubs se préparent !

 

VICTOIRE DES FILLES AUX RELAIS JEUNES

Sous l'oeil de Stéphane DIAGANA, nos jeunes ont brillé lors des régionaux de relais dispustés à Yvetot. Ainsi les minimes filles l'emportent à nouveau avec Hélène GOMIS et Mathilde TRISTANT, cette fois ci accompagnées de Samantha BLEUBAR et Priscillia JONDEAU dans le relais 800 x 200 x 200 x 800. Cette performance pourraient les qualifier comme en 2005 pour la finale nationale dans le cadre des pointes d'Or. Bon comportement également des minimes garçons et des benjamines.

Retrouvez un copieux reportage photos sur le site http://www.cb2000.fr/

 

 

10 KM CERGY PONTOISE

C'est fait pour Didier et Manuel qui n'ont pas chomé en ce jour de 1er mai, en disputant la 50ième compétition de la saison. Sur les routes du Val d'Oise, ils rééditent leurs chronos inférieurs à 40 ' (39'25 et 39'35) et marquent de précieux points pour le classement des clubs.

10 KM HUMARATHON

Encore une belle sortie pour la bande de routards au 10 km de l'HUMARATHON avec Ahmed en tête en 31'22. Mentions spéciales à Didier en 39'20 et Manuel en 39'56 qui réalisent leurs premières performances classantes de l'année (il faudra recommencer jeunes gens pour la deuxième ...)

 

10 km d'Aubergenville

Une belle délégation d'amateurs d'asphalte le 2 avril avec 30'40 pour Christophe GRENET et 10 minutes de plus pour Laure FUNTEN dont c'était la première tentative sur 10 km. Elle se situe d'emblée à un peu plus d'une minute du record départemental junior.